AD 2018

 

 

 ASSEMBLEE DEPARTEMENTALE DE LA GIRONDE                                                                                    06 mars 2018 à St Jean d’Illac

 

225 présents, 213 participants au repas, 117 procurations.

Discours d’accueil du Président Départemental
Mesdames, messieurs, chers amis bonjour

J’ai le plaisir de déclarer ouverte cette assemblée départementale de l’Association nationale de retraités, du groupe Gironde et je vous remercie d’y assister aussi nombreux.

Je suis très heureux de recevoir à cette tribune le président national de notre association, Mr Félix VEZIER. Il évoquera la vie de l’ANR et expliquera les orientations prises au cours de l’année 2017.
Je tiens à saluer et remercier de leur présence le président de l’ANR24 et son épouse, la déléguée de l’ANR40 Madame Baradat qui représente son président empêché.
Je tiens aussi à remercier les organisateurs de cette assemblée départementale, en particulier Anne Marie et Jean Marie BOUCHER, ainsi que tous les bénévoles qui participent à la réalisation et à la présentation de nos activités.
Je vais donner maintenant la parole à notre animateur Bernard DUPAS qui sera le gardien du temps durant toute cette assemblée. A toi Bernard.

Rapport financier par Anne-Marie Boucher

Les Produits :
– 
Subvention + 1424€ par rapport à 2016
– 1100 € part de cotisations par rapport à 2016
Stabilité pour AD + animations et sorties par rapport à 2016)
Je reviendrai rapidement sur les Sorties à la fin de la présentation de comptes
Dons reçus /2016 +1000€ effectués par une généreuse donatrice qui nous a dit et je cite : « Je sais que vous en ferez bon usage »
Les Charges
– Frais Postaux 5240 € dont 4948€ pour les Traits d’Union
300€ pour l’affranchissement Prospect Recrutement, courriers Nouveaux Adhérents + cartes anniversaire pour les 90 ans, vœux et divers courriers pour les adhérents qui n’ont pas Internet.
110 € Amicale Vie /Monalisa
– Frais Banque Postale 335 € frais encaissement des chèques
– Entraide Solidarité 12 130€
– Galettes de tous les Secteurs : 548 participants coût : 1682 € soit 3€ par participant – Gratuités AD + Participation de 10 € AD 207 personnes et repas fin d’année 193 participants + accueil des Nouveaux Adhérents (16 nouveaux) et Divers dont le cadeau offert pour les 90 ans de l’ANR pour un coût de 6 977 € – Colis de Noël aux anciens + Dépenses pour nos Centenaires et Décès : 3471 €
                                                                                                               Donc un bénéfice ou excédent de 7684 € pour l’année 2017
Comptabilité Sorties : 355 participants pour 13 661 €
Comptabilité Voyages : 218 participants pour 403 243€
En 2017 : 1549 adhérents (à jour de leur cotisation) ont participé aux diverses animations Sans compter les escapades bordelaises, les ateliers : chorale, informatique, vidéo, peinture, généalogie et formation Secourisme.

Commissaires aux comptes : Monique Denis et Monique Arnaud

Monique Denis : Bonjour à toutes et à tous, Le rôle de la commission de contrôle est de montrer aux adhérents et, s’il y a lieu, aux contrôleurs externes que notre association fonctionne dans la transparence, que son organisation est fiable, et que les règles comptables sont respectées. Les contrôles que nous avons effectués concernent : 1-La documentation générale et comptable ainsi que les aspects matériels du traitement de la comptabilité. 2-Les enregistrements comptables avec en particulier l’existence des pièces justificatives, factures, fiches de dépenses, relevés de frais, bordereaux de versements. En effet, les contrôles de la comptabilité doivent permettre de s’assurer : d’une part que les dépenses sont justifiées par des factures conformes et signées par des personnes habilitées,d’autre part que tous les produits et encaissements ont été enregistrés.
Les opérations de clôture sont également vérifiées et permettent de montrer que les documents de synthèse (bilan et compte de résultat) résultent bien des écritures comptables et donc qu’ils résultent de la balance. Chaque ligne des relevés de compte bancaire a été rapprochée d’un mouvement du grand livre et des pièces correspondantes. Les vérifications ont porté sur les 2 comptes bancaires : compte du groupe et compte des voyages. Ces contrôles sont matérialisés par un rapport qui est envoyé au siège national de l’ANR.

Monique Arnaud : Nous certifions que les comptes annuels sont réguliers et sincères et donnent une image fidèle des résultats des opérations de l’exercice écoulé ainsi que la situation financière et du patrimoine du groupe à la fin de l’exercice. Nous n’avons pas d’observation à formuler sur la sincérité et la concordance avec les comptes annuels des informations données dans le rapport de gestion du groupe et dans les documents adressés à notre siège social.

Rapport financier voté à l’unanimité.

Fichier des adhérents par Dominique Dedieu
Bonjour Mesdames et Messieurs,

Voici les principaux chiffres du fichier des adhérents.
1- Nous étions en décembre 2017 : 2451 adhérents, 92% sont à jour de leur cotisation. Sur le schéma en jaune, la progression des nouvelles adhésions, 87 depuis le 1 janvier 2017, en rouge les décès (44) et en vert les démissions et radiations (52).
Les démissions sont provoquées par le vieillissement des adhérents et le désintérêt pour les activités, et les radiations par absence de paiement depuis plus de 2 ans.
2- La pyramide des âges démontre la majorité féminine dans toutes les tranches d’âge. Pour 1295 dames, 1062 messieurs, la moyenne d’âge de notre groupe est de 73 ans. En décembre 2017, nous avions 1 centenaire : Mme Salles, nos autres centenaires Mme Laborde, Mme Goyon et M Laprie sont décédés en cours d’année.
3- Les origines des adhérents, retraités et leurs conjoints extérieurs, indiquent une forte proportion de postiers, 45% et 7% de conjoint, pour les télécommunicants 36% et 6% de conjoint, 6% de retraités associés pour la plupart intéressés par les activités.
4- Les secteurs : le groupe girondin est divisé en 6 secteurs définis géographiquement, chaque adhérent est rattaché à un secteur.
Quelque soit le secteur de rattachement, il est possible de participer à toutes les activités du groupe à condition d’être à jour de sa cotisation.
Le secteur de Bordeaux Métropole compte 1494 adhérents, vu son importance il est depuis 2012 scindé en 3 groupes afin de faciliter le contact avec les animateurs : CUB intra-muros (319 adhérents), CUB rive gauche (940) et CUB rive droite (235).
Les animateurs de ce groupe sont Mmes Michelle Artigue, et Béatrice Guardiola, Messieurs Jean Bernard Loubic et Didier Jet.
5- Les chiffres dans les autres secteurs :
Arcachon : 215 adhérents, animateurs Mme Liliane Quilleuc et M. Bernard Dupas
Hte Gironde : 79 adhérents, animateur M. Alain Caminade
Langon : 156 adhérents, animatrice Mme Marie Claire Maura
Libourne : 184 adhérents, animateur M. Jean Bernard Loubic
Le Médoc : 127 adhérents, animatrice Mme Huguette Goubin
59 adhérents résident hors Gironde.

Le recrutement :
Le groupe Gironde est l’un des plus importants de France, cependant les 2/3 des retraités de La Poste et Orange domiciliés en Gironde n’ont pas encore adhéré à l’ANR. Nous avons donc un terrain d’action important à exploiter. Pour information : il est possible maintenant aux adhérents parents d’enfants handicapés de les faire adhérer quelque soit leur âge, ils peuvent ainsi participer aux activités et voyages. Le recrutement est une priorité de l’ANR pour se faire :
169 courriers ont été envoyés aux nouveaux retraités du 1er semestre 2016, nous avons fait de même pour les 149 retraités du 2ème semestre 2016 et les 202 nouveaux retraités du 1er semestre 2017 :  43 ont adhéré.
Chaque courrier est composé d’une lettre de présentation de l’ANR et d’Amicale Vie.
Les nouveaux adhérents ont été reçus au local en juin 2017, les membres du bureau étaient présents. Les différentes activités leur ont été présentées et la réunion s’est terminée autour du verre de l’amitié.
Le recrutement est l’affaire de tous, nous comptons sur vous pour être nos messagers, le bouche à oreille est ce qui marche le mieux.
Nous sommes aussi présents dans les forums des associations de diverses communes.
Je vous remercie de votre attention et vous souhaite une bonne journée.

Actions Sociales par Arlette Lesluyes
Bonjour à toutes et à tous,

Pour faire le bilan des actions sociales je demande aux visiteurs sociaux présents à cette assemblée de m’accompagner car sans eux il ne pourrait pas y avoir d’action sociale.
En fait l’équipe est plus conséquente mais tous ne peuvent assister à cette assemblée. Ces personnes donnent de leur temps et leur énergie pour contacter, rendre visite et porter les colis à nos anciens de 85 ans et plus.

En 2017 ce sont 293 colis qui ont été confectionnés : 173 friandises et 120 coffrets de vin.
283 ont été remis à domicile ou en maison de retraite. Seuls 4 ont été envoyés par Colissimo : 3 adhérents hors département et 1 en limite de la Gironde et de la Charente.
10 n’ont pu être remis soit par refus de l’adhérent, soit par décès non signalé ou soit par absence ou non réponse de l’adhérent quand le visiteur social a essayé de le joindre pour prendre rendez-vous dans la période de fin novembre à mi-décembre.
45 visiteurs sociaux ont couvert tout le département, ont parcouru au minimum 2691 kms et ceci en majeure partie en voiture.
Les frais kilométriques étant remboursables, 95 % d’entre eux ont fait don de leur frais à L’ANR. Je les en remercie au nom de celle-ci. Ils et elles ont passé environs 250 heures auprès de nos anciens. Moment que tous apprécient beaucoup à les écouter et à partager un café et quelques friandises. Nos anciens apprécient également beaucoup ces visites car ils se sentent souvent seuls. De nombreux courriers en témoignent. Très souvent une amitié se crée entre le visiteur social et la personne visitée.
Cette année la friandise était pour les dames un sachet de pralinés gourmands de la Maison Guinguet à Duras, environs 500 grammes, et pour les messieurs une bouteille de vin rouge bio des Côtes de Castillon Château les Rochers millésime 2008.
Mi-novembre une vingtaine de bénévoles se sont retrouvés avec beaucoup de joie et d’entrain dans les locaux d’Eysines pour mettre en sachet les chocolats et en coffret la bouteille de vin.
Je les remercie pour cette aide précieuse.

Pour 2018 : 69 adhérents nés en 1933 s’ajoutent à notre liste mais 5 ne sont pas à jour de leur cotisation (dernière cotisation 2015 ou 2016) donc n’auront pas droit à leur colis. Notre chiffre reste assez stable environ 290 colis, les non-paiements des cotisations, les démissions, les décès compensent les nouveaux bénéficiaires.
10 colis maximum par visiteur serait l’idéal, hélas la répartition n’est pas du tout homogène entre l’adresse des visiteurs sociaux et l’adresse de nos adhérents.

Comme chaque année je fais appel à des volontaires pour nous rejoindre sur tous les secteurs mais plus particulièrement sur les secteurs de Libourne et de Langon. Certains membres de l’équipe assurent le portage depuis longtemps, l’âge avançant il faut prévoir des remplacements (4 visiteurs sociaux arrêtent cette année, 4 nouveaux prennent le relais mais pas toujours dans la localisation défaillante).
Donc c’est pourquoi j’accepte toutes les candidatures et après examen de votre domicile et des adresses de nos anciens je vous informerai si cette année j’aurai besoin de vous ou pas, mais peut être que l’an prochain ou les années suivantes j’aurai des propositions à vous faire.
Merci, merci à tous les visiteurs sociaux pour le travail qu’ils accomplissent, vous pouvez les applaudir.

Rapport d’activités

Un film de 15 mn a représenté toutes les activités de l’ANR33 en 2017 :
– les photos des voyages, (Islande, Berlin, Verdun, Aveyron, Italie du Sud)
– les sorties d’une journée (Périgord, Vianne)
– les escapades et visites : (Castelmoron d’Albret, Grotte de Pair-non-Pair et Bourg, Parc floral de Bordeaux, Audenge, Métier de l’imprimerie, Cité du vin, Clinique des poupées, Ateliers chocolats, Atelier vitraux, Archives de Bordeaux) et le spectacle sur la chanson française à Castelnau du Médoc.

Un clin d’œil en images sur les ateliers : informatique, généalogie, peinture, vidéos et chorale.

Amicale Vie par Jean Meyer

L’Amicale Vie, c’est la mutuelle de l’ANR :
– Qui propose à ses adhérents un capital-décès exonéré d’impôts, de droit de succession ou un capital pour perte totale et irréversible d’autonomie jusqu’à 75 ans révolus.
– Qui gère un fonds social pour venir en aide aux victimes de catastrophes naturelles et de la vie. Cette aide est attribuée après dépôt et examen d’un dossier. Le contrat stipule d’être adhérent à l’ANR et perdure la vie entière par tacite reconduction. Le capital est versé sous 48 heures après réception des pièces justificatives.
L’offre stipule en outre : pas d’examen médical jusqu’à 71 ans révolus. Liberté de choix du capital de 800 à 8000€, cotisation constante quelque soit l’âge
– protection vie entière
– Doublement ou triplement du capital en cas d’accident.  Capital exonéré des droits de succession, accompagnement personnalisé .
Nous sommes actuellement 198 adhérents en Gironde ANR et AMV ensemble ont un avenir assuré. Je vous attends pour toute adhésion.

Rapport Moral par André Vigeolas

L’assemblée départementale est un moment fort pour une association. Elle permet de faire le point sur ses activités et ses actions. Elle permet aussi de désigner les membres du comité chargé d’administrer le groupe.
L’ANR33 est en mouvement en 2017, hormis pour ceux qui ont décidé de nier l’évidence. L’action que le bureau et le comité girondin mènent est continue, soutenue et concrète.
Le début de l’année 2018 a vu pour la première fois l’ANR33 invitée aux vœux du président du Conseil Départemental en tant qu’association de retraités représentative et cela n’est pas dû au hasard. Je remercie ici, Jean Claude Laporte et Jean Meyer pour leur action et leur dévouement au sein du CODERPA hier et aujourd’hui au sein du CDCA (Comité Départemental de la Citoyenneté et de l’Autonomie) créé en 2017. Ils participent activement aux différentes commissions.

Une autre satisfaction pour l’ANR33 est l’Amicale Vie. Le nombre d’adhérents a augmenté de plus de 11 % en 2 ans, cela grâce à notre communication et aussi au travail de notre correspondant Jean Meyer. Merci à toi Jean.
Dans ce domaine social, il existe un regret : celui de ne pas avoir réussi à monter une équipe citoyenne et participer à MONALISA (Mobilisation Nationale contre l’Isolement des âgés).

Comme vous avez pu le constater au cours de ces dernières années, l’ANR33 a connu un grand développement des activités, des visites, des sorties pour le plus grand profit de tous les adhérents. D’ailleurs, vous nous le dites par vos nombreux messages et courriels.
Il s’agit là d’actions visibles, mais il y a aussi les multiples tâches indispensables pour qu’une grande association comme la nôtre fonctionne. C’est grâce à vous mes chers collèges et amis, fidèles parmi les fidèles que nous pouvons inscrire notre action dans la durée.
C’est grâce à vous tous, les bénévoles, dans chaque secteur de notre belle gironde, que l’ANR33 peut créer le lien social indispensable aux hommes, ce lien social si souvent mis à mal dans la société d’aujourd’hui.

C’est grâce à vous tous, les bénévoles que chaque année nous pouvons faire remonter à notre siège national les bons résultats de notre action sociale et de solidarité.
En 2017 ce fut :
1950 heures de communications téléphoniques ; 16 850 kms parcourus ; 9600 heures consacrées à l’action sociale et 7320 heures consacrées au fonctionnement de l’ANR33.
Ces chiffres, certainement inférieurs à la réalité, nous montrent combien l’activité de l’ANR33 est importante, combien notre association apporte à tous ses adhérents. C’est notre objectif et aujourd’hui je suis heureux de constater le bon fonctionnement de notre groupe.

La vie en groupe pose des questions essentielles, comme celle de l’entraide, de la solidarité, de la reconnaissance de l’autre et du respect mutuel, tout cela pour arriver à créer un lien social.
Il faut, me semble-t-il avoir une ambition collective de réussir ensemble pour que cette réussite collective contribue à la réussite et à la satisfaction personnelle de chacun.
Pour cela, un président doit être un rassembleur, il doit permettre que toutes les forces vives s’expriment. Il doit aussi être un catalyseur qui fait que la réaction chimique fonctionne. Il doit être à l’écoute de tous les adhérents, mais il n’est pas seul. Grâce à l’équipe qui l’entoure, il doit donner le cap, l’envie et l’espoir.
En 2017, l’ANR33 a renforcé ses relations avec une autre association du secteur solidarité du groupe La Poste, je veux parler de l’UNASS (Association Nationale des Associations de secouristes et sauveteurs) des groupes La Poste et Orange, en assistant à son assemblée générale. Nous avons aussi organisé 2 sessions de sensibilisation pour 2 fois 10 personnes « aux gestes qui sauvent » et nous sommes prêts à organiser d’autres sessions pour celles et ceux qui le souhaiteraient. Cela est à mes yeux très important pour nous qui sommes souvent en contact avec d’autres personnes. Savoir réagir, savoir mieux se comporter pour porter les premiers secours cela me semble un devoir pour tous les citoyens responsables que nous sommes.

L’ANR33 est un grand groupe, une grande association départementale. Elle montre, grâce à vous que la retraite en Gironde et avec l’ANR est une grande chance.
Notre groupe contribue à enrichir l’Association Nationale de Retraités qui vient de fêter ses 90 ans en 2017, qui vient de s’ouvrir statutairement, lors de son Assemblée générale à Saint Jean de Monts, à tous les retraités du secteur public ou privé, et qui vient maintenant d’adhérer à la CFR (Confédération Française des Retraités) pour créer une grande force de proposition et de défense pour les millions de retraités que nous sommes. Le président national, Félix Vézier nous en parlera parmi d’autres sujets tout à l’heure.
Avant de laisser la parole au président national de notre association, je souhaite vous remercier encore une fois pour votre présence et vous dire que notre association est et sera le reflet de ce que vous déciderez d’en faire.
Je terminerai par notre slogan : La retraite en Gironde j’adore, A l’ANR33 j’adhère.
Merci à toutes et à tous et bonne journée.

Rapport d’activités voté à l’unanimité

Comité Girondin :

Tous les 2 ans, il y a un vote pour élire ou réélire les membres du comité girondin pour 4 ans. L’élection se fait par moitié, cette année, c’est la 2ème partie de la liste qui est à réélire, auxquelles s’ajoutent les personnes qui souhaitent rejoindre le comité pour s’investir à l’ANR qui eux sont à élire.
Un adhérent a demandé que le vote se déroule à bulletins secrets.
Votants : 308, bulletins nuls : 8
le nombre de voix obtenu est indiqué à côté du nom

Personnes à renouveler
LESLUYES Arlette 292 ; ORIAL Gérard 292 ; QUILLEUC Liliane 290 ; MIRAMBEAU Francis 285 ; DUPAS Bernard 284 : MEYER Jean 282 ; LOUBIC Jean Bernard 278 ; LAPORTE Jean Claude 276 ; LLOSA Andrée 276 ; MAURA Marie Claire 271 : GRELIER Denis 264 ; PEYREFICHE Daniel 261 ; GOUBIN Huguette 186 ; CAMINADE Alain 183 ; LABAYLE BOUNES Marie France 172 ; REQUER Nicole 170 ; DESSOIT Bernard 157 ; PATIE Colette 153 . Personnes non élues : LACROIX Claudine 150 ; FRAIX BURNET Jocelyne 132

Personnes à élire première élection
LETIRAND Gilbert 274 ; DUPAS Maryvonne 267 ; DEDIEU Jacques 266 ; BOUCHER Jean Marie 264 ; MAURA Claude 261 ; MEYER Michèle 260 ; VIGEOLAS Liliane 257 ; LOUBIC France 256 ; THENIER Anne Marie 254 ; GOLFIER Josiane 253 ; PEYREFICHE Christiane 245 . Personnes non élues : DESJARDINS Simone 149 ; RHODON Danielle 147 ; DEBERNE Martine 135 ; DUCROS Jean Pierre 134 ; FRAIX BURNET Roland 117 ; BORRELLY Bernard 99.

 INTERVENANT :
Félix Vézier Président du Bureau National
Mesdames, messieurs, chers collègues, Bonjour

Je tiens à vous dire tout le plaisir que j’ai d’être parmi vous, je peux que vous remercier pour votre présence nombreuse et de tout l’intérêt que vous portez à l’ANR, vous féliciter du travail accompli par le groupe Gironde, groupe qui a donné des représentants célèbres. Ce groupe continue à bien travailler, cela vu du siège, est une grande satisfaction. Pour vous le siège est loin, le plus important est ce qui se passe localement. Sans un groupe dynamique dont on a vu toutes les réalisations, l’ANR serait un contenu creux, un grand merci à tous ceux qui travaillent et représentent l’ANR sur le terrain.
Nos statuts nous imposent une certaine neutralité, être neutre, cela ne veut pas dire qu’on doit rester inerte devant les attaques que nous subissons nous les retraités. Retraités considérés comme des nantis et gens riches. Nous avons le devoir de s’insurger, réagir par des mots et des actions devant le sort qui est réservé au 16 millions de retraités, ¼ de la population française. Notre politique : unir les forces dans la mesure où les associations n’ont pas droit au chapitre, seuls les syndicats sont considérés comme représentatifs. Donc il faut être nombreux pour être entendu, c’est ce que nous essayons de faire, par un partenariat avec la Confédération française des retraités, la CFR (2 millions d’adhérents). On commence à être reçu dans les cabinets ministériels et même à nous solliciter pour des projets. Nous souhaitons  obtenir un jour notre représentation dans les instances au minimum consultatives, car il est anormal que dans un pays de 16 millions de retraités, ils n’aient aucune instance pour faire entendre leur voix. La loi sur le vieillissement a été faite sans aucune consultation avec les retraités.
Notre association n’est pas uniquement faite pour les loisirs, elle a été créée pour la défense de tous les retraités. Etre puissant pour développer les actions sociales, dans un monde qui est riche, et où la pauvreté s’étend : 9 millions de retraités ont du mal à vivre. Notre devoir est que les retraités connaissent une retraite heureuse en leur offrant des activités et en créant du lien social. Pour atteindre notre objectif, il faut être nombreux, cela est une priorité absolue. Il nous faut recruter, et garder les adhérents.

En 2017, 4000 nouveaux adhérents, 2300 décès, 5000 démissions et radiations suite au non paiement des cotisations.
Les démissions sont provoquées par le vieillissement des adhérents trop âgés pour participer aux activités. De plus, les collègues plus jeunes qui arrivent, n’ont pas le même attachement à l’entreprise. Ils sont de plus en plus consommateurs et ne souhaitent pas rentrer dans les associations. Alors sans cotisation, il est difficile d’exister. Qui va défendre les retraités, s’il n’y a plus d’association ?
Des efforts sont à faire : savoir bien accueillir les nouveaux arrivants, savoir ce qu’ils attendent. Il faut que nous soyons plus près de nos adhérents pour bâtir l’ANR de demain, c’est aujourd’hui la stratégie.

Evocation des sujets d’actualités :
– Action sur la parité devant la cour européenne de justice : 1 dossier rejeté, elle utilise des subterfuges pour que les dossiers n’aboutissent pas.
– Les femmes n’ont pas droit à des bonifications pour les enfants nés lorsqu’elles n’étaient pas dans la fonction publique : action pour que ces enfants soient reconnus pour les bonifications. Contact d’un premier avocat pour cette affaire, pas très enthousiaste, second avocat, nous travaillons avec lui pour présenter le dossier devant le tribunal administratif pour ensuite aller devant la cour européenne de justice.
– Augmentation de la CSG, lettre ouverte au président de la République : pas de réponse. Tous les présidents des groupes sont intervenus auprès de leurs Parlementaires, sans grand succès.
– Le conseil constitutionnel a validé la loi sur l’augmentation de la CSG : on ne baisse pas les bras, on travaille avec le même avocat afin de voir avec un cas particulier si on peut « engager un coin dans la loi », sur une question de constitutionnalité. Pour 2018, c’est fini ! On travaille pour la future loi de finance qui sera présentée en juin. Proposition de compensation : déductibilité des cotisations de mutuelle.
Beaucoup de retraités sont soumis à la CSG : le président national donne l’exemple d’un couple et cite un médecin, député de la majorité : ‘’les retraités ne doivent pas se plaindre car ils ont connus l’âge d’or. ‘’

Réforme des retraites : programme électoral du candidat Macron. Retraite universelle, principe de la répartition, à cotisations égales retraites égales. Concernent ceux qui partiront à la retraite dans les 5 ans qui suivront la promulgation de la loi. Nous sommes vigilants sur ce principe de retraite à points, car nous avons l’exemple de la Suède où la réforme est terminée et où les retraités ont perdu en pouvoir d’achat.

Décès d’un conjoint : actuellement, pour les fonctionnaires, le versement de la pension de réversion n’est pas soumis à plafond de ressources, demain cela risque de ne plus être le cas. Réponse faite par Sophie Debray chargée du secteur public à la réforme des retraites. Avec la CFR, nous avons été reçus une première fois par Jean-Paul Delevoye, ce fut une visite de courtoisie, nous avons rien appris de plus. Nous avons senti la volonté de nous consulter, ensuite, il nous a invités à travailler avec ses spécialistes de différents secteurs. Au sein de la CFR s’est constitué 4 groupes techniques : 1) Régime général 2) Fonction publique 3) Régimes spéciaux 4) Régimes indépendants. Ces groupes sont en place, François Reisser qui s’occupe de la Commission défense à l’ANR a rencontré Sophie Debray. Au cours du mois d’avril, le Président de la République devrait faire une déclaration sur les axes forts de la réforme. Une plateforme technique sera accessible à tous sur internet et tous pourront apporter des contributions à la future réforme. En été 2019, la loi devrait être promulguée avec un début d’application début 2020. Pour les collègues de la fonction publique, nous avons rencontré au secrétariat d’état à la fonction publique, Sophie Déguenet. Un groupe technique travaille sur la rémunération des fonctionnaires : les primes ne rentrent pas en compte dans les retraites et nous n’avons pas de retraite complémentaire. Cela pose un vrai problème. Une affirmation : la retraite universelle, base + complémentaire feront l’objet d’une seule pension, par points certainement. Nous ne devons pas être absents de ce débat, des propositions sont à faire, l’engagement que nous avons pris est d’améliorer le dispositif proposé et être au plus près des décideurs pour éviter les catastrophes.

L’Amicale Vie ‘’le service plus de l’ANR’’ lui donner toute la notoriété qui lui est nécessaire.
La Poste, la seule à nous subventionner, demande de plus en plus des comptes et nous devons répondre à des audits. Ne pas perdre de vue aussi que la solidarité et la convivialité entre nos membres doivent toujours exister. Toutes les associations ANR, Mutuelle, UNASS ….sont au service des adhérents, les défendre, les unir.

Continuer sur le chemin que cette ANR Gironde a emprunté depuis de longues années. Félicitations pour le travail accompli, chers adhérents, grand merci pour votre fidélité.

 

ANR Gironde