historique de l’ANR

Créée en 1927 par Firmin Vidal, l’Association Nationale des Retraités des PTT(ANR) avait pour premier objectif de permettre aux retraités de rompre leur isolement en se retrouvant au cours de manifestations festives et d’organiser des sorties.

La défense du niveau des pensions, puis le développement de la solidarité envers les personnes les plus âgées et les plus démunies, constituent déjà les revendications principales défendues par les pionniers de notre association.

Ce n’est qu’en 1990, que l’ANR est reconnue officiellement comme association de personnel de La Poste et France Télécom, au sein du GIP social ; les retraités sont ainsi reconnus comme d’anciens agents de ces deux entités et peuvent bénéficier de leur aide.

En 1998 la dénomination de l’ANR est modifiée pour s’adapter aux évolutions des deux entreprises, le sigle PTT est remplacé par La Poste et France Télécom.

 En 2001, création du Pôle des Retraités où l’ANR, la FGR/Fonction Publique sont rejoints par l’UNR Police Gendarmerie et la FN Officiers Mariniers. Ce mouvement associatif compte 260 000 adhérents.

En 2006 la gestion des activités sociales, à France Télécom, est reprise par le Comité d’Entreprise qui devient l’interlocuteur de l’ANR.

En 2017 l’ANR a fêté ses 90 ans.

Les dossiers en cours, toujours traités par l’ANR concernent essentiellement la parité hommes/femmes, les décrets d’assimilation, la défense de la valorisation des retraites.

Firmin Vidal, le fondateur de notre association, pourrait être fier du chemin parcouru.

l’ANR, avec ses 101 groupes et environ 90 000 adhérents, est devenue une force qui sait et saura se faire toujours entendre des pouvoirs publics pour défendre les intérêts des retraités de La Poste et Orange.

ANR Gironde