Le mot du président

« Il faut s’occuper de l’avenir, car c’est là que je souhaite vivre. »
A sa manière, Woody Allen indique bien aux Hommes la nécessité de prendre leur destin en mains.
Etienne de la Boëtie, bien longtemps avant lui, avait compris que la passivité de l’Homme était son tendon d’ Achille.
Il disait :

« les tyrans ne sont grands, que parce que nous sommes à genoux. »

Cette phrase est d’une étonnante modernité.

Les Hommes d’aujourd’hui, si ils sont devenus « plus instruits », sont toujours aussi passifs.
Il est aujourd’hui nécessaire, indispensable même, de se réveiller.
A l’ANR 33 nous essayons, dans la mesure de nos moyens, de mieux vivre ensemble. Notre, votre association est là pour vous informer, pour vous défendre, pour créer des moments de rencontre dans un esprit de convivialité, de solidarité et de fraternité.

Alors venez nous rejoindre…..
A bientôt.
Bien amicalement.

Le président de l’ANR Gironde
André Vigeolas